Hello !

Je suis enfin sortie de ma cuisine ce weekend, pour me vautrer (oui, j’ai une vie passionnante) devant une nouvelle série que j’avais grand hâte de découvrir : Mindhunter !

mindhenter

La première saison est disponible sur Netflix depuis mi-octobre, elle est composée de 10 épisodes d’une heure, et produite, entre autres par… David Fincher ! Pas mal !!

Le thème est absolument génial : les débuts du profiling. L’histoire se déroule aux 4 coins des Etats-Unis dans les années 70, et suit 2 agents du FBI, un spécialisé dans les prises d’otages, et l’autre dans les meurtres « classiques ». Ces 2 agents se retrouvent à faire équipe pour donner des cours à travers le pays, et commencent à mener une étude psycho-sociologique sur les plus grands meurtriers de leur époque.

Et c’est là que tout commence ! En interviewant ces criminels, on voit naître toute l’histoire du profiling, l’étude des « MO », modes opératoires des meurtriers, la notion de signature… pour en arriver au concept même de tueur en série.

Ce duo de flics, que tout oppose, m’a rappelé un des plus célèbres duo de flics, dans « True Detective ». Ce sont 2 acteurs que je ne connaissais pas, Jonathan Groff et Holt McCallany, qui portent la série, et ils sont très bien !

Après, ça a beau être sur des histoires de meurtres assez dégueus, perpétrés par des monstres, la série est assez cérébrale. Pas de grosse baston, pas de scènes d’action toutes les 2 minutes. Mais découvrir les histoires et les motivations des ces tueurs, et voir comment tourner tout ça en analyse socio-criminologique, c’est vraiment passionnant.

Bref, première saison vraiment au top, sur un sujet hyper intéressant, j’ai hâte de voir la suite ! 🙂